voisins

Les voisins du royaume

Le Royaume du Trône de Bois a cinq voisins.

1) Le Royaume du Taureau (à l’est) est semblable au Royaume du Trône de Bois et pourrait potentiellement être avide de territoire; Kedrik IV maintient des relations officielles cordiales avec le roi Torix Karas mais aussi – et surtout – des relations officieuses avec le comte Mihel Karas (neveu de Torix et troisième en ligne pour le remplacer, le cas échéant).

2) Les Territoires Barbares (au sud-est) sont une vaste étendue de plaines, occupée par des nomades généralement pacifiques. Cependant, lorsqu’il y a famine chez eux, ils ont tendance à se nourrir en faisant des incursions meurtrières chez les royaumes voisins. Cela ne s’est pas produit depuis une douzaine d’années, ce qui fait que les relations actuelles sont assez bonnes. Mais la plupart des habitants frontaliers ne les aiment pas trop et ne leur font pas entièrement confiance.

3) L’Empire de la Pleine Lune (au sud-ouest) est une théocratie matriarcale. Depuis vingt ans, l’impératrice Maraï est trop occupée à contrôler les hérésies internes pour être un véritable danger, mais son Empire demeure une grande puissance militaire, qui pourrait facilement envahir le Royaume du Trône de Bois et tous les autres (son armée, surnommée les Hommes Rouges, est réputée pour sa férocité pendant et après les combats). Heureusement pour Kedrik IV, l’Empire est grand, autosuffisant malgré de grandes étendues désertiques et a peu de raisons de se mêler des affaires de ses voisins.

4) La Principauté de Vognas (à l’ouest) est un vaste territoire de terres agricoles fertiles, propriété de la famille Vognas depuis au moins trois siècles. À plusieurs reprises, la famille Kouroushan a voulu sceller une alliance par un mariage, mais la proposition a toujours été courtoisement, mais fermement, refusée. La famille Vognas compte évidemment plusieurs enfants insatisfaits de leur sort, qui se considèrent injustement laissés pour compte. Deux d’entre eux (Méril et Sara, vaguement cousins) se disent très amis de la famille Tallas, depuis quelques années, et agissent comme espions pour le comte Symion (ils sont payés pour leurs informations).

5) Les Cités Unies de Mositandrahesh (au nord, dans la Mer du Bout de la terre) comprennent vingt-trois îles farouchement indépendantes, qui ne réussissent jamais à s’entendre complètement sur quoi que ce soit. Faire affaire avec eux n’est pas agréable, parce que les discussions sont longues et ardues et que les contrats ne sont jamais entièrement respectés. Malheureusement, les Cités Unies sont un partenaire commercial important et incontournable pour tout le continent; tout le monde déteste faire affaire avec eux, mais personne n’a le choix. Si jamais les responsables des 23 provinces (aux titres variés) se mettaient d’accord, ils seraient une puissance économique très importante, mais pour l’instant ils ne constituent pas un danger pour personne, ni militaire ni économique.

voisins

Le Trône de Bois walkerp