histoire

Histoire récente

Le royaume est gouverné par Kedrik IV; ses conseillers sont ses deux demi-frères Mirko et Iurek (tous deux illégitimes). Kedrik IV n’a pas d’héritier légitime, sa première femme étant morte en couches il y a deux ans; des négociations secrètes sont en cours pour lui trouver une seconde épouse. Il a 27 ans et gouverne depuis 6 ans, depuis que son père Kedrik III a abdiqué; ce dernier est mort l’année dernière, de vieillesse.

Le royaume est constitué de cinq provinces (nommées d’après la famille régnante) : au nord-ouest, le comté de Tallas (comte Simyon); au nord-est, le comté de Rink (comte Karel); au centre, le royaume de Kouroushan (roi Kedrik IV); au sud-ouest, le comté de Slitesh (comtesse Hany-ya); au sud-est, le royaume de Habamanian (viceroi Andras). Les comtés du nord sont considérés fiables et loyaux; les comtés du sud le sont moins, surtout le comté de Slitesh : c’est un secret de polichinelle que 1) la comtesse Hany-ya aimerait prendre le contrôle de son voisin Habamanian et 2) qu’elle n’apprécie pas du tout d’être soumise à la volonté de Kedrik IV.

La famille Kouroushan est originaire de la province actuelle de Tallas. Lorsque le grand-père Kedrik II a réussi à envahir le royaume central, il a débarrassé la population d’un tyran extrêmement impopulaire, qui avait aussi pour vassaux les rois des provinces du sud. Pour y réussir, Kedrik II a convaincu le fils du tyran de laisser des assassins tuer son père; en retour, Kedrik II lui a permis de conserver le titre de viceroi et de prendre la province du sud. Il était aussi convenu que la famille Kouroushan déménagerait avec toute sa cour dans le royaume central, beaucoup plus difficile à envahir et donc beaucoup plus facile à défendre. De plus, sa position centrale en faisait un endroit logique pour gérer le royaume. La famille Tallas (amie et soutien pendant la campagne militaire) a pris la place de la famille Kouroushan dans le royaume du nord.

La transmission du pouvoir dans toutes les sections du royaume du trône de bois se fait par enfant légitime aîné, mâle ou femelle. Une fois qu’il ou elle atteint la majorité (21 ans), il devient automatiquement l’aspirant roi (ou comte, etc.). Après les enfants majeurs, on tombe aux frères et sœurs du roi, puis à l’épouse ou époux.

histoire

Le Trône de Bois walkerp